1

Sujet: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !


Une Conférence de presse faite par des AMPANJAKA (rois), des ANDRIANA (princes), des CHEFS COUTUMIERS venant de tout Madagascar a eu lieu le lundi 3O Mars 2009 à Antananarivo.

Face à la crise politique actuelle, les Ampanjaka et les Association des Andriana venant de tout Madagascar, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest, et aussi du centre, selon Atoa Ndriana Rabarioelina qui a parlé au nom de tous les conférenciers présents, ne peuvent pas être insensibles à la dégénérescence de la vie politique et à la dégradation de la vie sociale qui deviennent très grave dans la Grande Ile, car la vie économique et sociale se dégrade lamentablement et le nombre de morts et de blessés augmente toujours de jour en jour, de part et d'autre des antagonistes, mais aussi parmi la majorité silencieuse.

L'objet de leur conférence de presse était d'annoncer qu'ils vont organiser un FIHAONAMBE ou Assises Nationales des Ampanjaka, Fikambanan'Andri-ana, et des Chefs Coutumiers venant de tout Madagascar pour résoudre le problème chronique, cyclique, et très grave existant à Madagascar.

Deuxièmement, ils informent l'opinion publique que la résolution de ce conflit politique passent par le respect et la valorisation du SOATOAVINA (valeurs) et du KOLOTSAINA (culture) MALAGASY. Ainsi, ils ont énumérés les piliers de cette culture malagasy:

1. Le Respect de ANDRIAMANITRA, ANDRIANANAHARY, ZANAHARY ou Dieu, le Créateur de l'univers.

2. Le FIHAVANANA ou l'amour, le lien, et la solidarité, aussi bien au niveau familial qu'au niveau social.

3. Le respect du HASINA ou le sacré, car chaque être humain a son Hasina personnel venant de Dieu et qui doit être respecté.

4. Le FIRAISANKINA ou la solidarité sur le plan familial, social, régional, qui abouti au Firaisankinam-Pirenena (solidarité nationale).

5. Le TENY IFAMPIERANA ou l'expression de l'avis de tous les composantes de la nation avant de prendre une décision commune.

6. Le FIANDRIANAM-PIRENENA ou la souveraineté nationale.

7. Le respect du TANINDRAZANA ou la terre des ancêtres, car elle est ni à vendre ni à désacraliser.


Soulignons que les Ampanjaka, Andriana, et Chefs Coutumiers de Madagascar sont au-dessus de la mêlée politique, et ils ne soutiennent aucun protagoniste, car ils sont des vrai Raiamandreny (parents) au sein de la nation qui se lèvent pour trouver ensemble des solutions, avec les toutes composantes de la nation, face à ces problèmes politiques, et même aux origines de ces crises politiques.

2

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Une première à Madagascar durant les Assises Nationales, organisée par
la société civile, du 02 au 03 Avril 2009, au Centre des Conférences
Internationales d'Ivato, Antananarivo:

1. La majorité des descendants du PADESM ont proposé une nouvelle
constitution: celle d'une quatrième république, avec la possibilité
des métis, karana, chinois, comoriens à se présenter à
l'élection présidentielle malagasy! Cela permettra encore davantage le
pillage des richesses nationales par les Ă©trangers!

Mais aussi une amnistie générale pour les détenus politiques et les
exilés politiques, condamnés pour des délits d'opinion mais aussi,
très grave, une amnistie aux condamnés politiques pour délit de droit
commun, crimes, tortures, détournements de fonds, et destruction de
bien de l'Etat et de biens privés !



2. A l'opposé de cette option, et pour montrer leur PATRIOTISME,
le FIHAONAMBE des AMPANJAKA, ANDRIANA, OLOBE, et TANGALAMENA de
MADAGASCAR, présenté par Ny Andriana RABARIOELINA Ndriana, ont proposé
une Nouvelle Constitution à voter au suffrage universel, et basée sur:

- le respect des valeurs et la culture malagasy (SOATOAVINA SY
KOLOTSAINA MALAGASY),
- le respect de l'IDENTITE MALAGASY(seuls les malagasy de père et de
mère peuvent se présenter à des élections à Madagascar),
- le respect du HASINA (sacralité) de chaque citoyen malagasy, qui va
de pair avec le respect des droits de l'homme,
- le respect de la mentalité et la psychologie malagasy
(FOTO-PISAINANA MALAGASY),
- la sagesse ancestrale (FAHENDRENA MALAGASY),
- le respect du lien social et de la solidarité malagasy (FIHAVANANA
SY FIRAISANKINA MALAGASY),
- le respect de la Terre des ancĂŞtres, avec la protection des
richesses nationales contre le pillage inimaginable actuel (FANAJANA
SY FIAROVANA NY TANINDRAZANA),
- le respect de l'histoire de Madagascar (TANTARAN' I MADAGASIKARA).


Ainsi, on ne se souviendra plus de la république démocratique qui a
causé la descente aux enfers de Madagascar et qui a tant appauvri les malagasy pendant plus de quarante
années.


Et le nom de ce NOUVEL ETAT MODERNE sera le FANJAKAN' i MADAGASIKARA !

(Ă  suivre)

3

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

ECHO DES ASSISES NATIONALES 2009 (Ivato):

“…D’emblée, j’avoue que j’ai été particulièrement frappé par plusieurs points, dont la diversité ethnique et régionale des participants, la diversité de leur caste: des nobles qui ont prôné le REGIME MONARCHIQUE sans complexe…,”

…leur diversité corporative, des civils comme des militaires, des religieux comme des laïcs, leur diversité sociale, leur nombre, plus de mille participants…”

Extrait du Bi-Hebdo MALAZA du N° 505, 07-08-09 Avril 2009, Antananarivo.

Malama.

4

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Araka ny Valan-dresaka, nataon' ny solontenan' ny Ampanjaka sy ny Fikambanan'Andriana maro miray manerana an' i Madagasikara, tao amin' ny Televiziona TVM eto Madagasikara, tamin'ny Alakamisy 09 Aprily 2009, izany hoe ao anatin' ny Volamposa raha ny famaritana ny volana malagasy no jerena,

dia nanambara ny Mpitondra tenin-dry zareo, Ny Andriana RABARIOELINA Ndriana, fa hanao FIHAONAMBE NY AMPANJAKA SY FIKAMBANAN'ANDRIANA MIRAY ETO MADAGASIKARA, ny ZOMA 01 MEY 2009 amin' ny 09 Ora maraina, ao amin' ny La RĂ©sidence Ankerana, Antananarivo, Madagasikara.

Izany andro izany dia hijerena ifotony ny LalĂ m-Panorenana Vaovao, hatolotra ny vahoaka malagasy, mifanaraka amin' ny Soatoavina sy ny Kolotsaina ary ny Foto-Pisainana Malagasy, ary indrindra koa mifanaraka amin'ny Tantaran' i Madagasikara!

Araka ny fandinihina ny tantara nataon-dry zareo, ary nohamarinin' Ny Andriana RABARIOOELINA Ndriana, Mpitondra teny sady Mpitarika izany hetsika izany Ă ry, dia hita mibaribary ankehitriny fa ny soatoavina repoblikana dia soatoavina vahiny, ary tsy mifanaraka velively amin' ny foto-pisainana malagasy.

Iaraha-mahalala fa ny soatoavina repoblikana, ary lazaina fa demokratika, no niainana tany Madagasikara mihoatra ny efa-polo taona, kanefa ny vokany dia ny fahantran' ny sivy folo isan-jaton' ny malagasy ary ny fivarotana ny tanindrazana amin' ny vahiny !


Hiaraha-mahita sy mahafantatra ihany koa fa ny fitopolo isan-jaton' ny malagasy dia vonona hanaja sy hanome lanja hatrany ny soatoavina sy ny kolotsaina malagasy, indrindra ny any ambanivohitra. Koa rariny sy hitsiny raha LalĂ m-Panorenana mifanaraka sy manaja ny Soatoavina Malagasy no hatolotra ho hankatoavin' ny vahoaka malagasy !

5

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Lasa izao !

6

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Mankasitraka anareo FIHAONAMBE AMPANJAKA sy FIKAMBANAN'ANDRIANA MIRAY eto MADAGASIKARA mametraka an'Andriamanitra Andriananahary, ho voalohany amin'izao fanarenana ny firenena izao !

Ny mpikarama repoblikana demokratika dia mitsipaka tanteraka ny fidiran'Andriamanitra eo amin' ny raharaham-pirenena sy ny LalĂ m-panorenana, ka nahatonga ozona ho an' ny firenena ! Tsy nahagaga raha lasa nahantra ny malagasy nandritra ny efa-polo taona mahery satria teo ambany ozon'Andriamanitra !

Dia manantena fa hitondra vokatsoa ho an' ny firenena ny fandraisanareo andraikitra !


"Sambatra ny firenena izay manana an'i Jehovah ho Andriamaniny "!

(Salamo 33:12)

7

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Manoloana ny ady lahy politika tsy misy farany any Madagasikara sy ny fanjakan’ ny baroa ay ny fitondrana tandrametaka miverimberina eo amin’ ny firenena,

dia manamafy ny Ampanjaka sy ny Fikambanan’Andriana any Madagasikara fa tsy momba ny atsy na momba ny aroa, fa mijoro ho ray aman-dreny,

ary manamafy ihany koa izy ireo fa ny fanajana ny soatoavina sy ny kolotsaina ary foto-pisainana tena malagasy no vaha olàna amin’izao adilahy politika tsy misy farany izao !

8

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Le pétrole dans le tiers monde = tuerie à cause de la précarité effemère du dirigeant président.
Les Saoudiens ont pu profiter de leur bien justement par cette formule de propriété perenne.

A mon avis au lieu de Sénat (tsy haninon-tsy haninona), il faudrait plutôt budgetiser pour les Ampanjaka, afin d'asseoir nos biens -et Dieu sait qu'il y en a!- pour une perennité malgache inébranlable. Sinon corruption assurée, convoitise oblige et instabilité favorise.

Le problème c'est que Andriana on en a. Moi même je suis partriarche d'une lignée ayant 300 ans d'histoire écrite. C'est à dire pour ceux qui sont financièrement interressés ou narcissiquement.

9

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

LE ROI ISSSA TSIMIARO III : ROI DE L’ANKARANA :


Son Altesse Royal le Roi Issa TSIMIARO III de l’Ankarana est le vrai roi actuel des Antakarana, au Nord de Madagascar. Son royaume s’étend de la région de Diégo-Suarez au Nord, les régions d’Andapa, de Sambava et de Vohémar à l’Est, la région d’Ambilobe au Sud et le bord de mer et Nosy Mitsio à l’Ouest.

Ce roi est le descendant du Roi Kozobe qui a régné vers le début du 17ème siècle. De lignée royale de part son père et sa mère, il était né lors d’une réunion du Roi Ahmad 1er de Nosy Be, du Roi Tsialana II de l’Ankarana, du Roi Tsiaraso II d’Ambanja, du Roi Miarana de Maromandia et de la Reine Soazara d’Analalava. Il était intrônisé Roi de l’Ankarana en 1982 et il est toujours le roi très aimé de sa population jusqu’à nos jours.

Il s’est opposé à l’accaparement de terrains de son royaume par des étrangers sans scrupule qui voulaient le soudoyer, piller une partie de ses richesses et qui voulaient sa mort à cause de son refus. Mais il s’est opposé aussi à la construction d’une mosquée sur des terres sacrées de son royaume, par respect de la sacralité des lieux et des valeurs traditionnelles.

Suivant les traces de son père, le précédent roi qui a fait construire une grande usine de sucrerie (la SOSUMAV) et une grande société pour la construction et la réparation de grands bateaux (la SECREN), ce roi a fait construire deux hôpitaux et deux écoles, mais il a aussi favorisé la construction d’hôtel de classe internationale à Tsarabanjina. Et entre autres, il a favorisé la protection de l’environnement dans son royaume, entre autres du Parc de l’Ankarana avec le Prince Philippe, Duc d’Edimbourg. Parmi ses projets, il a l’ambition de créer une industrie pour l’aquaculture de crevettes, mais aussi la construction d’un grand palais royal.

Face à la crise politique actuelle à Madagascar, il lance un message de paix à tous les nationaux, et surtout aux politiciens : « Ne vous entretuez pas »… « Ne tuez pas les citoyens »... « Aimez-vous les uns les autres. Chaque citoyen malagasy a besoin de son frère, aussi bien du Nord que du Sud, de l’Est que de l’Ouest ». Enfin, il lance le message profond suivant : « le vrai développement du pays se fera avec le respect des valeurs traditionnelles de la nation ».

Antananarivo, 10 Mai 2009.

10

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

ROVA AMBOHIMANGA : ALAKAMISY 21 MEY 2009:

Hasaina ny FIKAMBANANA ANDRIANA MIRAY ETO MADAGASIKARA (Andriantompokoindrindra, Zanadralambo amin'Andrianjaka, Zanadralambo, Andrianamboninolona, Andriandranando, Andriamasinavalona, Andriamamilaza, Fianakaviambe, Hasin' Ivakinankaratra, Fianakaviamben' ny Vohitra Andriana, Ny Terak'Andrianampoinimerina, Ny Fianakavian' ny Mpanjaka Ranavalona I, Ny Fianakavian' ny Mpanjaka Ranavalona II, ary ny Fikambanana Andriana manerana an'i Madagasikara)

ho tonga eny amin' ny ROVA AMBOHIMANGA, ny ALAKAMISY  21 MEY 2009, amin' ny 10 Ora maraina.


Antony :

1. Fijerena ny zava-misy marina ao amin' ny Rova Ambohimanga.
2. Fanamafisana ny FihavĂ nana sy ny Firaisankina.
3. Fiarahana misakafo sy Fifanakalozan-kevitra.

Iangaviana mba samy hitondra ny sakafo sy fanalĂ na hetaheta sahaza azy ny fianakaviana tsirairay.
Hilazao ny Fianakaviana rehetra !
Dia samy ho Tahian'Andriamanitra daholo !
Trarantra ny Andriana !

FanazavĂ na: Tel: 0.33.14.810.80

11

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

FIHAONANA ANDRIANA TENY AMBOHIMANGA :

Nahafinaritra tokoa ny Fihaonan' ny FIKAMBANANA ANDRIANA MIRAY ETO MADAGASIKARA sy ny Vahoakan'Ambohimanga-Rova androany Alakamisy 21 Mey 2009. Vahoaka an-jato maro no tonga nanatrika ny lanonana !

Andro iray lehibe eo amin'ny tantaran' ny firenena ny andro androany satria tonga nanamafy indray ny FIHAVANANA sy ny FIRAISANKINA, eo amin' ny ANDRIANA sy ny VAHOAKA, ny solontenan' ny Andriana maro manerana ny Nosy: Ny Andriantompokoindrindra, Ny Andrianamboninolona, Ny Andriandranando, Ny Zanadralambo, Ny Terak'Andrianampoinimerina, Ny Fianakavian' ny Mpanjaka Ranavalona I sy Ranavalona II, Ny Andriamasinavalona, Ny Zazamarolahy, ny Andriana avy any Imamo, Ny Marolahin'Andriamary, Ny Andriana avy any Ivakinankaratra. Tonga nanotrona ihany koa ny Andriana avy amin' ny lafivalon' ny Nosy nanome lanjany izany lanonana izany.

Nanokatra sy namĂ rana ny Kabary ary nanao ny Tso-drano tamin'izany Atoa Ndriana RABARIOELINA avy amin' ny Lahimatoan'Imerina. Avy eo Atoa RAHERIMANJATO Jean-Claude nikabary nisolotena ny Vahoaka sy ny Olomben'Ambohimanga. Atoa RATRIMOARIVONY Georges indray no nikabary nisolotena ny Taranaky ny Mpanjaka teto Imerina. Atoa RALITERA Etienne, Filohan' ny Taranaka Andriana Miray eto Madagasikara no nikabary sy nisolotena ireo Andriana marobe manerana ny Nosy. Samy nanamafy ny maha-zava-dehibe ny FihavĂ nana sy ny Firaisankina izy rehetra ireo !

Nandefa hafatra manokana ihany koa ny Mpanjaka Issa Tsimiaro III avy any Ambilobe, naneho ny firaisam-po sy ny firaisan-tsaina amin' ireto Taranaka Andriamanjaka nanao lanonam-pianakaviana teny Ambohimanga ireto.

NanafĂ na ny fotoana ny vakodrazana sy ny mpitsoka mozika nenti-drazana nataon' ny mpiangaly izany avy ao amin' ny Faritra Ambohimanga-Rova, ary tena nahafinaritra tokoa !

Ny Tantara no anisan' ny maha-firenena ny firenena. Koa nisy ny fanazavĂ na ny Tetiarana sy ny Tantaran'ireo Loharano nipoiran' ireo mpanjaka nanjaka tao amin' ny Rovan'Ambohimanga, nanomboka tamin' ny Mpanjaka Andriantomara ka hatramin' ny Mpanjaka Andriamamilazabe izay nandovĂ na ny Tranomasina sy ny Tranomanara. Nohazavaina ihany koa ny Tetiarana sy ny Tantara mikasika ny Loharano nipoirana avy amin'ny Mpanjaka Andrianerinerina ka hatramin' ny Mpanjaka Andriamasinavalona.

Avy eo dia nitsidika ny Lapa ao amin' ny Rova-Ambohimanga ny Taranaka Mpanjaka. Ary ho famarĂ nana dia nanolotra omby telo ny Taranak'ireo Andriamanjaka, ho an' ny Vahoakan'Ambohimanga-Rova, ho fanamarihina izany FIHAVANANA sy FIRAISANKINA izany !

Ohatra mivaingana eo amin' ny FanajĂ na sy ny fanomezan-danja ny Soatoavina sy ny Kolotsaina malagasy ny zavatra nataon'ireo Andriana sy Vahoaka ireo, ary tena manolotra vaha-olana sy nanome lĂ lana tsara hodiavina ho an' ny malagasy rehetra ! Farany sady lehibe indrindra: Izany rehetra izany dia natao ho Voninahitr'Andriamanitra Andriananahary irery ihany !

12

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

CEREMONIE TRADITIONNELLE AU PALAIS D’AMBOHIMANGA :


Une cérémonie traditionnelle d’obédience aristocratique s’est déroulée dans l’enceinte sacrée du Rova d’Ambohimanga, la capitale du royaume de l’Avaradrano au 18ème siècle, située à 20 km au Nord de la capitale de Madagascar, le jeudi 21 mai 2009 dernier.

Cette date est mémorable dans l’histoire de Madagascar car les descendants des rois de l’Imerina et de Madagascar sont venus pour raffermir les liens sociaux (Fihavànana) et la solidarité (Firaisankina) avec le peuple, liens sociaux qui ont déjà existé depuis l’époque royale.

La Fédération des Descendants des Rois de Madagascar ou Fikambanana Taranaka Andriana eto Madagasikara (TAMIMA) était venue en forte délégation. Elle était composée de représentants des associations princières suivantes : Ny Andriantompokoindrindra, Ny Andrianamboninolona, Ny Andriandranando, Ny Zanadralambo, des descendants directs du Roi Andrianampoinimerina, la Famille proche de la Reine Ranavalona I et de la Reine Ranavalona II, Ny Andriamasinavalona, Ny Zazamarolahy, les Andriana de l’Imamo, Ny Marolahin'Andriamary, les Andriana du royaume de l’Ivakinankaratra, mais aussi des représentants des familles royales de toute l’Ile de Madagascar. Son Altesse Royal le Roi Issa Tsimiaro III de l'Ankarana, au Nord de Madagascar, a aussi envoyé un message de solidarité à tous les participants de cette cérémonie traditionnelle.

Parmi ces descendants directs des rois, Ny Andriana RABARIOELINA Ndriana, descendant direct de l’Aîné de la famille royale, a inauguré la série de discours ou Kabary. Après, Ny Andriana RATRIMOARIVONY Georges a parlé au nom des descendants des familles royales du Royaume de l’Imerina. Puis, Ny Andriana RALITERA Etienne a fait un discours au nom des familles royales venant de tout Madagascar. Leurs discours étaient tous axés sur la solidité des liens sociaux et la solidarité, entre la famille royale et le peuple, existant déjà depuis plusieurs siècles jusqu’à nos jours.

Des musiciens et danseurs traditionnels ont animé cette journée récréative. Puis, les descendants des familles royales ont visité le Palais d’Ambohimanga, qui est classé dans le patrimoine mondial de l’humanité. Après cela, à la demande du peuple, le représentant des familles royales a béni la population.

Enfin, les descendants des familles royales de l’Imerina et de Madagascar ont offert trois zébus à la population du village royal et sacré d’Ambohimanga-Rova, en guise de solidarité. Cela constitue un très bon exemple de bonne entente et de solidarité entre les descendants des souverains et le Vahoaka (le peuple), en ce début de ce Troisième Millénaire.

13

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

1er Congrès du Forum des Rois, Princes, Sheikhs, Sultans et Chefs Traditionnels de l'Afrique:


Pour la première fois en Afrique, le Premier Congrès des Rois, Princes, Sultans et Chefs Traditionnels de l'Afrique et de Madagascar a eu lieu du 07 au 10 septembre 2009 à Tripoli. Plus de quatre cent participants étaient venus pour participer à ce premier congrès.

La délégation officielle des Rois et Princes de Madagascar, composée de cinq membres, était conduite par Ny Andriana Ndriana RABARIOELINA de Madagascar (Chef de Délégation). Elle était composée de Sa Majesté le Roi Issa TSIMIARO III, le vrai roi actuel des Antakarana, du Prince RAKOTOMALALA Louis de Gonzague de la tribu Bezanozano, de la Princesse Zalifa BENTE SALIM qui est la fille de la Princesse Soazara Sakalava-Analalava, et de la Princesse Fatima SOANDRAZA qui est la fille du Roi Moindze du Sakalava-Boina,

Ce premier congrès était marqué par le constat de la résurgence des rois et princes dans toute l'Afrique, après les échecs successifs du républicanisme, des mouvements de luttes de libération nationales socialistes et marxistes, du démocratisme, du libéralisme, puis du néo-colonialisme sur ce grand continent.

D'une part, parmi les résolutions de premier congrès, nous avons retenu que les anciennes puissance coloniales (Grande-Bretagne, Belgique, France, Allemagne, Italie, Portugal...) devraient, de gré ou de force, rembourser les richesses qu'ils ont volé sur ce continent. Ils doivent payer des dommages et intérêts avec des valeurs de plus de 777.000 Milliards de dollars US pour toute l'Afrique.

D'autre part, les rois et princes d'Afrique et de Madagascar ont pris la résolution que l'Afrique, un continent ayant plus d'un milliard d'habitants, doit aussi avoir un siège permanent au Conseil de Sécurité des Nations -Unies.


Par ailleurs, les analyses politiques des problèmes actuels du continent africain ont permis de voir que ce sont toujours les anciennes puissances coloniales qui sont derrière les troubles politiques et guerres en Afrique actuellement, dans le but de perpétrer une main-mise des richesses et ressources naturelles de ce continent. Et que la majorité des chefs d'états républicains en Afrique ne sont que des traîtres à la solde des puissances occidentales.


En conclusion, les rois et princes de l'Afrique et de Madagascar sont les seuls vrais patriotes de ce continent, et non pas les leaders des partis politiques et présidents républicains qui ont appauvri leurs populations sur ce continent.

Et seul, le retour des rois et princes au premier plan sur ce continent permettra le vrai développement de l'Afrique et de Madagascar...

14

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Décès de Ny Andriana Emile Joseph RAMAROSAONA, homme politique de la Ière république:


Ny Andriana, et ancien ministre, Emile Joseph RAMAROSAONA vient de décéder, ce 29 décembre 2009 à l'âge de 86 ans. Qui est M. RAMAROSAONA ?

Diplômé de l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris, diplômé en Droit, diplômé en Anglais, anglophone et germanophone, membre de l'AEOM, Emile Ramarosaona n’est plus.

Il était membre du premier gouvernement de Philibert Tsiranana, en tant que Ministre du Plan, jusqu’à la chute de ce dernier en 1972. Emile Joseph Ramarosaona fut d’abord Directeur de Cabinet de Jacques Rabemananjara, Ministre de l’Economie de l’époque, avant de faire partie du gouvernement de Tsiranana, en tant que Commissaire Général à l’Animation rurale, avec rang de Ministre.

Parmi les neufx experts apolitiques ayant négocié le transfert de compétence entre la France et Madagascar, il était plus tard, le 26 juin 1960, le traducteur de la Déclaration du retour de l’Indépendance à Mahamasina.

En 1967, il fut le créateur du Service Civique, connu sous l’appellation de Bérets Verts. Mais son parcours [politique] a commencé en 1958, en publiant le livre « Adidy itadidy » (Devoir de mémoire, en collaboration avec son épouse Zaïveline Ramarosaona née Razafindrakotohasina, Docteur en Sociologie, ancienne élève de l'ENA-Paris), à la création de l’AKFM qui ne devrait pas être un parti politique en 1958, lors du 50è anniversaire du grand Congrès de Toamasina.

L'ancien ministre Emile Ramarosaona faisait partie de l'Ă©lite malagasy.

Emile Ramarosaona était parmi les fondateurs de la Banque Centrale de Madagascar, Président de Conseil d'Administration de Banque durant la première république, Administrateurs de Société, concepteur de la Cité Artisanale d'Andravoahangy, des Cités d'Analamahitsy, d'Ambohipo et de bien d'autres.

Son retour aux affaires politiques fut bref mais remarquable, en 1991, en tant que « Forces Vives », sur la Place du 13 Mai. Emile Ramarosaona était, au cours de la même année, Ministre des Affaires étrangères du gouvernement insurrectionnel au temps de Zafy Albert, Premier ministre à cette époque.

Emile Ramarosaona était le Président-fondateur des laïques FJKM (Eglise de Jésus-Christ à Madagascar, protestante réformée) en compagnie du Général Roland Rabetafika, et co-fondateur de du FFKM (Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar) avec le Cardinal Razafimahatratra.

Après le décès d’Emile Ramarosaona, il ne reste plus que sept personnalités de premier plan de la Première république, encore en vie. Il s’agit de : Fatima Hassimo, Marcelline Razanamparany, Ratafika, Henri Raharijaona, Gabriel Ramalanjaona, Charl Ramanantsoa, Choisin Totozamany.

Cette figure de la Première république s’est ensuite retiré de la scène politique, dans son village natal des Zanadralambo d’Andranovelona où il s’est éteint à 86 ans.


Nous présentons nos sincères condoléances à toute sa famille.

15

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

HOMMAGE A NY ANDRIANA EMILE RAMAROSAONA: HOMME D'ETAT, HOMME POLITIQUE ET HOMME D'EGLISE:


Un culte pour rendre gloire à Dieu et un dernier hommage rendu à Ny Andriana EMILE RAMAROSAOANA, homme d'Etat, homme politique, mais aussi homme d'église, s'est déroulé cet après-midi du dimanche 03 janvier 2010 au Temple Protestant d'Ambatonakanga.

Les texte bibliques choisis par la famille pour la prédication étaient les suivants: " Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché" (Epître de Jacques 4:17) et "Oui, dit l'Esprit, afin qu'ils se reposent de leurs travaux, car leurs oeuvres les suivent." (Apocalypse 14:13).


NY Andriana EMILE RAMAROSAONA était aussi un homme d'église, très dynamique, parmi les fondateurs de la FJKM en 1968, surtout en ce qui concerne les financements et le budget de l'Eglise.

Il était aussi le Président-fondateur du Vondrana Laika FJKM (Département des laïcs) pour mieux utiliser les dons et talents que Dieu a donné aux laïcs, au service de l'Eglise, pour l'avancement du royaume de Dieu.

Par ailleurs, il était aussi le Président-Fondateur du Comité National de Lutte contre la Corruption, issue de la FJKM, avant ceux des régimes politiques successifs travaillant dans le même domaine.

Tous ont reconnu le travail énorme, fait avec beaucoup de dynamisme, de perséverance, mais surtout accompli avec humilité, par ce serviteur de l'Eternel, au sein de l'Eglise.

(Ă  suivre)

16

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

HOMMAGE A NY ANDRIANA EMILE RAMAROSAONA: HOMMAGE A UN HOMME D'HONNEUR :


Nous avons un devoir de mémoire pour rendre justice à ceux qui ont fait énormément pour le pays. Pour ne pas alourdir davantage nos actes manqués, il nous est appelé d'exprimer notre gratitude à l'égard d'un homme qui tel un baobab, telle la lune qui se détacvhe du fond du ciel étoilé a illuminé la route de notre histoire car il a consacré durant à la construction de la Nation malagasy.

Nous voulons parler de Ny Andriana RAMAROSAONA Emile... Dans cette longue lutte interminable que traverse le pays qui à mis à mal le monde politique, nous ne devons pas nous tromper de héros. Les vrais, ceux qui tout au long de leur vie n'ont jamais dévié des valeurs de principe de DROITURE, d'INTEGRITE et de FORCE MORALE pour la SOUVERAINETE, et la DIGNITE de LEUR PAYS.

Ny Andriana RAMAROSAONA Emile est de ceux-lĂ .

(Ă  suivre)

17

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

ALASORA ET LE ROI ANDRIAMANELO:

Alasora,également nommée "Aînée du pays et Origine des rois",est un des plus anciens villages de l'Imerina. Elle a été fondée par le Roi Ramasimparihy en 1490.Le souverain de Merimanjaka,Rangita (1500-1520),et son frère Andrianamponga II,lui ont donné le nom d'Alasora.

A sa mort, la fille de Rangita,Rafohy (1520-1540) ,décida de déplacer la capitale de sa seigneurie de Merimanjaka à Alasora et s'y installa définitivement.


Andriamanelo, Roi d'Alasora:

Né en 1540 à Imerimanjaka, décédé en 1575 à Alasora à l'âge de 35 ans,
Andriamanelo fut, dit-on, le premier roi qui utilisa le fer en matière d'armement. Il jeta les bases de la politique d'expansion du royaume merina en prenant pour épouse la fille de son puissant voisin le roi Rabiby d'Ambohidrabiby, près d'Ambohimanga au nord-est d'Antananarivo. A l'intention de son fils Ralambo et de tous les rois merinas qui se succèderont, il édicta les règles de succession de la dynastie par le biais du mariage. Ainsi, il recommanda à Ralambo d'épouser Ratsitohinina, petite-fille de son frère Andriamananitany qu'il fit pourtant périr. Il fit épouser sa soeur Rafotsindrindra Rasoavimbahoaka par un autre valeureux A personnage dénommé Andriandranando qui contribua à l'agrandissement du royaume et à la consolidation de son règne.

A la mort d'Andriamanelo et après le départ de son fils Ralambo ayant transférée la capitale de son royaume à Ambohitrabiby, dont sa mère fut originaire d'autres princes se proclamèrent rois d'Alasora.
Andriambonimena fut parmi les plus connus. Son fils Andriamohara puis son petit-fils Andrianavalonjafy lui succéda. Ce dernier fut vaincu par Andrianampoinimerina qui prit sa fille Ramanantenasoa pour épouse. Après la mort du grand monarque la seigneurie d'Alasora revint en héritage à Rabodosahondra soeur de Radama 1°

Ce fut le roi Andriamanelo (1540-1575) fils ou petit-fils de Rangita, qui acheva la construction du village. Il fit en premier lieu creuser tout autrour de son palais un fossé de protection ,dit "hadivory",contre l'invasion des ennemis. Il doubla celui-ci d'un autre fossé de diversion et de vigilance,dit "hadifetsy".
Il a en outre institué un seule accès au palais,le "vavahady",un portail de pierre plate signalé par les "aviavy"(figuiers),arbres symbolisant la royauté. Il a ainsi esquissé, sans le savoir,le plan d'urbanisme et d'aménagement des résidences royales, adopté plus tard en Imerina.

D'autre part, l'avènement d'Andriamanelo a marqué la fin du règne des vazimba et le début de la dynastie des"Andriana".

De plus,on doit à ce souverain l'introduction de l'utilisation du fer dans la fabrication de bêches et de sagaies,appelées alors "fer volants",ainsi que de la circoncision,l'invention de la pirogue,du fanorona et du rituel de l' "Alaondrana",permettant le mariage de parents proches.

On retiendra aussi de ce riche passé d'Alasora la charge qu'Andriamanelo confia à la caste des Velondraiamandreny maîtres de cérémonie, ils leur revenaient de veiller au strict respect du protocole royal, dans tous les rites touchant la personne du roi, du Fandroana au Fanafenana en passant par toutes les cervelières honorées de la présence du souverain.

La garde du cachet royal et des clefs des appartements royaux figurait aussi parmi les prérogatives des Velondraiamandreny dont les charges se transmettaient de pères en fils et sous réserve expresse que les parents du néophyte fussent encore de ce monde.

Un siècle après,Andriamasimavalona(1675-1710) aménage les "Fasana fito miandalana",où les rois et les membres de sa famille sont inhumés, achevant ainsi l'aménagement de l'espace royal d'Alasora. Il a également érigé la première pierre levée en Imerina, la première retenue digue pour l'irrigation de la plaine d'Alasora,estimée à 650 hectares. Alasora étais alors la capitale du Vakiniadina.

Le roi Andriamasinavalona quitta plus tard la colline pour conquérir le A trône d'Antananarivo. D'ailleurs,ses sujets se rebelleront contre lui à Ambohimanga,"village de la soumission",en 1785,quand il tentera d'unifier ce royaume à ses conquêtes. Enfin,Alasora devint une colline sacrée sous le règne d'Andranamapoinimerina,quand il y plaça son épouse Ramanantenasoa.

18

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

FANAMBARANA:

FIHAONAMBE NY AMPANJAKA SY ZANAKANDRIANA ETO MADAGASIKARA:
LALAM-PANORENANA VAOVAO MANARAKA NY SOATOAVINA SY KOLOTSAINA MALAGASY:


Ny Fihaonamben’ ny Ampanjaka sy ny Zanakandriana eto Madagasikara, tarihin’ Ny Andriana RABARIOELINA Ndriana, dia manolotra Lalàm-Panorenana Vaovao miori-paka sy miainga ary manaja ny Tantara, ny Soatoavina ary ny Kolotsaina eto Madagasikara, mba hisian’ ny tena fampandrosoana marina, azo antoka, mirindra, mifandanja, isam-paritra, mafy, ary maharitra.

Ny anaran’ izany fanjakana vaovao izany, izay Fanjakam-Pisorona dia FANJAKAN’ I MADAGASIKARA. Tany Masina Madagasikara, ary Firenena Masina ny teratany ao aminy. Ary ireto avy ireo Soatoavina Fito iorenan’ izany Fiaraha-monina vaovao eto Madagasikara dia:

1) ny Fanajàna an’I Zanahary Mpanao ny Lanitra sy ny Tany, sy ny mpiara-monina, ary ny tontolo iainana, 2) Ny Hasina, 3) Ny Fihavànana, 4) ny Fahamarinana, 5) Ny Firaisankina, 6) ny Fiarovana ny Tanindrazana, 7) Ny Fiarovana ny Fiandrianam-Pirenena.

Ho hita ao anatin’ izany lalàm-panorenana sy fanjakana vaovao izany ny fandraisana anjara ny ankolafin-kery rehetra eto amin’ ny firenena, toy ny teratany any ambanivohitra, ny mpiasam-panjakana na tsy miankina, ny mpandraharaha, ny avara-pianarana, ny any am-pitandranomasina, ny raiamandreny ara-panahy, ary indrindra ny Ampanjaka rehetra manerana ny faritra eto Madagasikara.

TANY MASINA I MADAGASIKARA!

Antananarivo, 20 Mey 2010.

19

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Bonjour,

Parti 3 semaines à Madagascar pour découvrir ce pays, comme j'en ai visité tant d'autres, je tiens à porter à votre connaissance la mésaventure qui m'est arrivée le mardi 6 avril , afin que vos lecteurs soient informés de ce qu'il peut leur arriver et aussi d'éviter que cela se reproduise.

Au sud de Madagascar à Ranohira alors que j'empruntais un chemin dont rien ne limite l'accès et qui mène à une cascade, un prétendu guide accompagné d'un policier m'interpelle car je suis sans guide. Après de vifs échanges, il me dit que nous allons nous expliquer au poste de police de la ville.
Arrivé au commissariat, le cauchemar commence :
- arrachage de mon sac Ă  dos et de mes lunettes,
- mise en cellule violemment Ă  2 reprises pendant 5h au total,
- menace de coups et de m'attacher,
- refus de me donner de l'eau malgré mes demandes,
- intimidation par l'entrée précipité de 4 supposés prévenus dans ma cellule,
- demande de m'engager à payer une forte amende au regard du coût de la vie.

Enfin ce qui est le plus difficile à supporter pour moi : un français, entrepreneur dans la région, qui réside à Madagascar depuis 20 ans et qui se propose à m'aider, profite des circonstances pour me voler 50 euros en allant chercher mon passeport à l'hôtel.

20

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Sondage:

Soixante-quatorze pour cent (74,8 %) pensent qu'une Monarchie Parlementaire est plus adaptée à notre culture à Madagascar.

www.koolsaina.com

21

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

FANJAKAN' I MADAGASIKARA : HITONDRA SIVILIZASIONA VAOVAO !!!


Araka ny Teny Fikasan’ Andriamanitra, nolazainy sy nampitondrainy tamin’ ny olon’Andriamanitra vitsy, efa am-polo taona lasa izay, dia hajoron’ Andriamanitra eto ny Fanjakan’ i Madagasikara, fanjakam-pisorona, ary tsy misy olombelona na vondron’olona na firenena vahiny afaka ahasàkana izany.


Hirodana ny sivilizasiona tandrefana mandà sy manohitra an’ i Zanahary. Hajoron’Andriamanitra handimby azy ny Sivilizasiona Vaovao eto Madagasikara sy ny Fanjakan’ i Madagasikara, ary haposak’ Andriamanitra eto Madagasikara ny Fahazavàny ka hipaka hatrany amin’ ny faran’ ny tany.


Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra, dia Tany Masina i Madagasikara, Ilay Tany Fototra, ary nametrahan’ i Zanahary taranaka voafidy, fanjakam-pisorona sy firenena masina (Eksodosy 19:6), nantsoin’Ilay Nahary amin’ ny anarany ho olon’Andriamanitra mba hanehoany ny Voninahiny ary mba hanehoan’ izy ireo ny Voninahitr’Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany.


Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra, raha mitandrina ny Didin’Andriamanitra isika dia ataon’Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany ho firenena voalohany fa tsy ho farany, ho lohany fa tsy ho rambony, ho ambony fa tsy ho ambany, hampindrana fa tsy hindrana, hampisambotra fa tsy hisambotra, handresy fa tsy ho resy, ho feno fitahiana fa tsy ho feno fahantrana intsony (Deotoronomia 28: 1-13).


Hanafaka ny firenena Andriamanitra, amin’izao Taon-Jobily izao (Levitika 25:10), Taona faha-Dimam-Polo (26 jona 1960 – 26 jona 2010). Hanafaka amin’ ny asan’ ny maizina, ary hanaposaka ny Fahazavan’Andriamanitra eto amin’ ny firenena. Satria Andriamanitra dia Fahazavàna. Ary tsy misy vondron’olona na firenena vahiny ahasàkana izany !



NY FIHAONAMBE NY AMPANJAKA SY NY ZANAKANDRIANA ETO MADAGASIKARA.


(c) copyright.

22

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

FANJAKAN' I MADAGASIKARA, HITONDRA FITAHIANA HO AN'NY FIRENENA :


Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra, efa nolazainy am-polo taona maro, dia hajoron’Andriamanitra eto ny Fanjakan’i Madagasikara, fanjakam-pisorona, manaja an’ i Zanahary sy ny Soatoavina ary ny Kolotsainam-pirenena, ary hitondra Fitahiana ho an’ ny firenena. Ary tsy hisy vondron’ olona na firenena vahiny afaka hahasàkana izany.

Tapitra tamin’ ny 17 marsa 2009 ny rafitra repoblikana napetraky ny mpanjanantany ary nitondra fahantrana ho an’ ny vahoaka. Tany Masina i Madagasikara, ilay silaky ny Tany Edena. Ary efa nohamasin’ Iahosoa Masina, Jesoa Tompo, efa 2000 taona lasa izay, i Madagasikara, ho an’Ilay Mpahary. Ary hiposaka eto Madagasikara ny Fahazavan’Andriamanitra ary hipaka hatrany amin’ ny faran’ ny tany.



1. ZANAHARY NO FOTOTRY NY FANJAKANA:

Zanahary, Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany no fototry ny Fanjakan’i Madagasikara, Fanjakam-Pisorona (Eksodosy 19:6). Araka ny Teny Fikasan’i Zanahary, efa nolazainy am-polo taona maro: Izy no efa nifidy an’ i Madagasikara ho Lahimatoan’ ny Tany! Ho Lahimatoa amin’ ny Finoana sy ny Fankatoavana an’Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany!

Ny Fanjakan’i Madagasikara, Fanjakam-Pisorona dia avy amin’i Zanahary, manaja sy manaraka ny Teniny, amin’ ny alàlany, ary ho Voninahiny irery ihany (Romana 11:36). Ny fototry ny teny hoe Fanjakana dia ny teny hoe Aka, izay manome ny anarana samihafa hoe: faka, jaka, laka, paka, zaka. Ny dikan’ ny teny hoe Aka dia Ain-dehibe avy amin’i Zanahary, izay mamelona sy miori-paka ao aminy.

Ny Fanjakana izany dia ilay fahefana sy rafitra avy amin’i Zanahary, nampindramina ny Filoham-panjakana sy ny tompon’andraikitra rehetra, manaraka ny Tenin’Andriamanitra, mba hanasoavana ny firenena sy hiadanan’ny vahoaka ary hiarovana ny tanindrazana.



2. TENIN’ANDRIAMANITRA FA TSY FEON’ NY MPANAO POLITIKA:

Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra, hotahiana izay olona mahatoky an’ Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany (Jeremia 17:7). Fa voaozona kosa izay olona mahatoky olona (Jeremiah 17:5). Ary ny Fahefan’Ilay Mpahary irery ihany no azo ekena, fa tsy ny didy jadona na ny fahefam-bahoaka. Ary ny Tenin’Andriamanitra irery ihany no Fanilo sy Fahazavàna (Salamo 119:105), izay marina mandrakizay ary azo itokisana, fa tsy ny tenin’ny mpanao politika izay mandalo, ary mety mamitaka sy mivadibadika isan’andro.



3. FANJAKANA FA TSY REPOBLIKA :

Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra, ny Fanjakan’i Madagasikara, Fanjakam-Pisorona (I Petera 2: 9-10), no làlana tokana, avy amin’ Iahosoa Masina, Jesoa Tompo, Ilay Mpanjakan’ ny mpanjaka (I Timoty 6:15), hitondra Fitahiana ho an’ ny firenena.

Ny rafitra repoblikana dia rafitra vahiny tandrefana, nataon’ olona nanompo sampy, nitsipaka an’ i Zanahary, ary napetraky ny mpanjanantany teto Madagasikara mba hanohizana ny fanjanahantany amin’ ny endriny vaovao, hanapotehana ny soatoavina sy ny kolotsainam-pirenena sy hampiadiana ny samy mpiray tanindrazana ary hangalàrana ny harem-pirenena.



4. FOKOM-PIRENENA FA TSY ANTOKO POLITIKA:

Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra, ny fototra iorenan’ ny fampandrosoana dia ny fianakaviana (Genesisy 2:7-24), ny fianakaviambe, ny zana-poko, ny foko, ary ny fokom-pirenena, , izay mahenika ny firenena manontolo, sahala amin’ ny Zanak’Israely Roambinifolo (I Mpanjaka 18:31) fa tsy ny antoko politika velively.



FEHINY:

Hiposaka eto Madagasikara ny Fahazavan’Ilay Mpahary ary hipaka hatrany amin’ ny faran’ ny tany! Tenin'Andriamanitra no arahina fa tsy ny tenin' ny mpanao politika. Fanjakana fa tsy repoblika. Fanjaka-Mpisorona fa tsy ny jadona na ny demokrasia. Zanahary ô, Tahio ny Tanindrazanay !

Ho an’ Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany irery ihany ny Voninahitra !

23

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

FANJAKAN' I MADAGASIKARA, FANJAKAM-PISORONA HITONDRA FITAHIANA HO AN' NY FIRENENA:


Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra, efa nolazainy am-polo taona maro, dia hajoron’Andriamanitra eto ny Fanjakan’i Madagasikara, fanjakam-pisorona, manaja an’ Ilay Mpahary, ary hitondra Fitahiana ho an’ ny firenena. Ary tsy hisy vondron’ olona na firenena vahiny afaka hahasàkana izany.

Tapitra tamin’ ny 17 marsa 2009 ny rafitra repoblikana napetraky ny mpanjanantany ary nitondra fahantrana ho an’ ny vahoaka. Miditra isika izao amin' ny Taon-Jobily (Levitika 25:8-10), Taona faha-dimam-polo (1960-2010), Taona Fanafahan' Andriamanitra ny Firenena ! Tany Masina i Madagasikara, ilay silaky ny Tany Edena. Ary efa nohamasin’ i Jesoa Kristy, efa 2000 taona lasa izay i Madagasikara, ho an’Ilay Mpahary! Ary hiposaka eto Madagasikara ny Fahazavan’Andriamanitra ary hipaka hatrany amin’ny faran’ ny tany.



1. ANDRIAMANITRA NO FOTOTRY NY FANJAKANA:

Zanahary, Andriamanitra Andriananahary, Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany no fototry ny Fanjakan’i Madagasikara, Fanjakam-Pisorona (Eksodosy 19:6). Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra efa nolazainy am-polo taona maro: Lahimatoan’ Andriamanitr i Madagasikara ! Ho Lahimatoa amin’ ny Finoana sy ny Fankatoavana an’Andriamanitra Andriananahary, Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany!



Ny Fanjakan’i Madagasikara, Fanjakam-Pisorona dia avy amin’i Zanahary, manaja sy manaraka ny Teniny, amin’ ny alàlany, ary ho Voninahiny irery ihany (Romana 11:36). Ny fototry ny teny hoe Fanjakana dia ny teny hoe Aka, izay manome ny anarana samihafa hoe: faka, jaka, laka, paka, zaka. Ny dikan’ ny teny hoe Aka dia Ain-dehibe avy amin’ Zanahary, Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany, izay mamelona sy miori-paka ao amin’ Andriamanitra.



Ny Fanjakana izany dia ilay fahefana sy rafitra avy amin’Andriamanitra, nampindramina ny Filoham-panjakana sy ny tompon’andraikitra rehetra, manaraka ny Tenin’Andriamanitra, indrindra ny Didy Folo sy ny Tenin’ i Jesoa Kristy Tompo, mba hanome ain-dehibe, mamelona, hanasoavana ny firenena sy hiadanan’ny vahoaka ary hiarovana ny tanindrazana.



2. TENIN’ANDRIAMANITRA FA TSY FEON’ NY MPANAO POLITIKA:

Araka ny Teny Fikasan’Andriamanitra, hotahiana izay olona mahatoky an’ Ilay Mpahary ny Lanitra sy ny Tany (Jeremia 17:7). Fa voaozona kosa izay olona mahatoky olona (Jeremiah 17:5). Ary an' Andriamanitra ny tany sy izay rehetra eo aminy. Izao rehetra izao sy ny mponina eo aminy (Salamo 24:1).

Noho izany ny Fahefan'Andriamanitra no ekena fa tsy ny fahefam-bahoaka. Ary ny Tenin’Ilay Mpahary irery ihany no azo ekena, fa tsy ny didy jadona na ny feom-bahoaka. Ny Tenin’Andriamanitra irery ihany no Fanilo sy Fahazavàna (Salamo 119:105), izay marina mandrakizay ary azo itokisana (Salamo: 109:138,142), fa tsy ny tenin’ny mpanao politika izay mandalo, ary mety mamitaka sy mivadibadika isan’andro.

(hitohy)

24

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

Ny fitondrana repoblikana mandeha amin' ny tsy fahamarinana, mangala-bato, manao mizana mandainga, dia mandavaka lavaka hianjerĂ ny, ary tsy maharitra fa harodan'Ilay Mpahary, amin' ny fotoana tsy ampoizina, ao anatin' indray mipi-maso fotsiny (Isaiah 54:7).


Ny FANJAKAN'I MADAGASIKARA, FANJAKAM-PISORONA SY FIRENENA MASINA (I Petera 2:9-10), dia ho hajoron' Ilay Mpahary tsy ho ela intsony eto Madagasikara !

Ary ao anatin'ny FAHAMARINANA no hanandratan'Ilay Mpahary ny FIRENENA
(Ohabolana 14:34)

25

Re: REUNION DES AMPANJAKA A MADAGASCAR !

INTERVIEW Du Rev. Dr. NDRIANA RABARIOELINA: " 65% DES MALAGASY N'ONT PAS ADOPTE CETTE QUATRIEME REPUBLIQUE " : 


1. Qu'en est-il du bilan du système rĂ©publicain?   

Le système républicain n'est pas adapté pour Madagascar. Après cinquante années de république (1960-2010) imposées par les colonisateurs occidentaux, Madagascar se trouve parmi les quarante pays les plus pauvres du monde (145ème rang mondial sur 182ème pays, classement de l'indice de développement Humain IDH, PNUD 2009).

Ainsi, quatre vingt dix pour cent (90%) de la population se trouve dans la pauvreté et la misère. La république, la démocratie, la dictature, et la tyrannie n'étaient que de prétextes pour quelques familles de s'enrichir au détriment de la grande majorité de la population.


2. Qu'est ce qu'il faut faire actuellement?

En priorité, le respect des droits de l'homme par la libération des 350 prisonniers politiques (religieux, civiles et militaires), le respect de la liberté d'expression, et le respect de la liberté de presse par l'ouverture des 80 stations radios et télévisions fermés, pour créer un climat d'apaisement.

Ainsi que le respect de la prĂ©somption d'innocence car aucun citoyen ne doit ĂŞtre mis sous mandat de dĂ©pĂ´t ou emprisonner s'il n'est pas condamnĂ©, Ă  juste titre, par un Tribunal. Et dans notre civilisation malagasy, les divergences d'opinion doivent se faire dans le respect mutuel. 

3.  Qu'en est-il de ce rĂ©fĂ©rendum?

Une constitution est censée être l'expression d'un vouloir "vivre ensemble". En réalité, les non-inscrits et 4.493.261 sur 7.151.223 électeurs, c'est-à-dire environ soixante cinq pour cent (65%) des électeurs inscrits n'ont pas adopté cette proposition de constitution de quatrième république en 2010.

Ce référendum forcé, unilatéral, médiocre, plein de fraudes électorales à l'échelle nationale, dans un système corrompu depuis plusieurs dizaines d'années (123ème rang mondial concernant la corruption, source Transparency International, 2010), n'est pas la solution.

Et la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) n'a pas voulu Ă©couter les dolĂ©ances de la grande majoritĂ© de la population. Par consĂ©quent, cela va encore crĂ©er de crises socio-politiques encore plus graves. 


4. La solution pour Madagascar? 

Madagascar est une terre sacrĂ©e, diffĂ©rente des autres pays, et elle possède une civilisation pluri-millĂ©naire. Un dĂ©veloppement humain durable, Ă©quitable, Ă©quilibrĂ©, juste, est possible Ă  partir d'une vraie nouvelle constitution basĂ©e sur le respect de Zanahary, le CrĂ©ateur de l'Univers, le respect de la Bible, Parole de Dieu adressĂ©e Ă  toute l'humanitĂ© , en particulier des Dix Commandements, le respect des droits de l'homme, le respect de notre identitĂ© nationale et de nos valeurs culturelles. 

Ce sera une constitution thĂ©ocratique reconnaissant JĂ©sus-Christ comme Rois des rois et Seigneurs des seigneurs, comme en Norvège et au Danemark, avec le "Fanjakam-Pisorona  sy Firenena Masina" (I Pierre 2:9), que l'Eternel va bientĂ´t instaurer, qui va amener la bĂ©nĂ©diction pour la nation (DeutĂ©ronomie 28:1-14).   Antananarivo, le 07 dĂ©cembre 2010.